Opération de street marketing LACÔMM

LACÔMM est l’avatar de la marque de cosmétique de luxe LANCÔME, créé par 5 étudiants à l’INSEEC, dans le cadre d’un cours de street-marketing.

Je vous invite à découvrir l’opération de street marketing organisée par la marque LACÔMM.


Vous découvrirez une vidéo fraîche et colorée où une femme est interpellée, surprise et célébrée dans les rues parisiennes.

Bon visionnage !

Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : Groupe d’étudiants de l’INSEEC

Interviews de créatifs : Quelle place prend le Noir et Blanc dans l’Art?

Voici une vidéo intitulée « Why Mono? » posant la question de la place du Noir et Blanc dans l’art, un tas de créatifs répondent à la question.

On vous laisse regarder !

Guillaume Galante pour We Com’in

Fotolia – Collection Ten

J’attendais les 10 artistes afin d’écrire ce post, puis je me suis dit, autant vous en parler tout de suite !

Fotolia a lancé la collection TEN il y a maintenant quelques mois, une collection réunissant 10 des meilleurs artistes numériques Français.

« Le concept est simple, chaque image est réalisée à partir d’un thème précis, elle est ensuite mise à disposition du public sous forme de fichier Photoshop PSD avec l’ensemble des calques qui la composent. Chaque mois, vous découvrirez un nouveau thème, un nouvel artiste, une nouvelle image et un nouveau fichier source au format PSD ! Une véritable immersion dans le travail de l’artiste ! Avoir accès à tous les calques qui ont permis de réaliser de telles images est extrêmement rare, les artistes numériques ont accepté ce projet dans un but “pédagogique et communautaire” pour que les “créatifs” aient envie d’aller plus loin dans leurs propres réalisations. »

1- Pierre Doucin

« Parcours : Issu de la culture urbaine et du hip hop, Pierre Doucin alias Soemone, a connu une ascension fulgurante. En moins de cinq ans, cet artiste autodidacte est passé du statut de graffeur anonyme à la célébrité internationale. Utilisant aujourd’hui aussi bien le graphisme que le photomontage ou la photographie, Soemone se définit lui-même comme un « faiseur d’images ». Sa passion pour ces univers est née en 2006, après avoir gagné un premier concours sur Internet qui lui a permis de gérer la communication complète d’un festival dans le milieu associatif. En 2008, il est repéré par l’agence londonienne Factory 311 qui lui permet de travailler pour Manchester United. Aujourd’hui, Soemone travaille pour les agents Creative Syndicate et Début Art. C’est ainsi qu’en 2010, il s’est vu confier la direction artistique du célèbre salon parisien, le Who’s Next, il a en outre travaillé pour la campagne nationale de Numericable ou encore pour La Fnac. On compte également parmi ses références La Royal Shakespeare Company, Intel, Sprite, Renault… et des agences de publicité comme Publicis, DDB, TBWA ou Euro RSCG… »

2- Xavier Bourdil

« Parcours : Graphiste et webdesigner basé à Paris, Xavier Bourdil a d’abord étudié la littérature pendant 5 ans avant de se reconvertir dans le graphisme. A 25 ans et après un parcours atypique, il affirme aujourd’hui un style graphique singulier et des rendus surprenants entre formes géométriques et abstraites, typographies et manipulations. Xavier Bourdil présente sans cesse des travaux qui reflètent une technique et des compositions très personnelles, qui lui ont permis de travailler dans de nombreux secteurs et pour de grandes marques telles que Cacharel, Lacoste, Crédit Agricole, Paris Première… »

3- François Leroy

« Parcours : François Leroy a suivi des études d’arts graphiques où il a appris les bases de la maquette et du rough. C’est au cours de sa deuxième année qu’il a décidé de se lancer dans la composition numérique de manière autodidacte. Aujourd’hui, travaillant en agence mais aussi en freelance, il combine l’art traditionnel et les techniques numériques. Ses créations mêlent photo-manipulation, formes vectorielles et rendues 3D pour un résultat résolument frais, basé sur une accumulation d’éléments graphiques et un grand travail sur les couleurs. Il définit lui-même son style comme « foisonnant, coloré et teinté d’optimisme ». Souvent inspiré par la lumière, les contrastes, et formes étranges il est aussi bercé par la mode. On retrouve dans ses créations un élément récurrent, la féminité, qui est pour lui la synthèse de l’univers visuel qu’il essaie de reproduire. François est membre actif des collectifs d’artistes « THE KDU » et « Slashthree ».

4- Damien Vignaux

« Parcours : Damien Vignaux est l’un de ces créateurs français qui aiment varier les styles et les supports. Il vit aujourd’hui à Berlin, où il trouve chaque jour de nouvelles sources d’inspiration. Son travail possède une sensibilité intemporelle, rendue à l’aide de plusieurs médias qu’il aime expérimenter comme le vj’ing, la photographie, le motion design, ou encore l’illustration et la peinture. Très à l’aise dans des univers totalement opposés, il peut passer très facilement d’un style “kawaï” à un univers “dark et torturé”. Damien Vignaux est co-fondateur du collectif Play et du studio Incog. »

5- Julien Morel

« Parcours : Julien Morel, plus connu sous le nom de Joolz, est un artiste qui compte aujourd’hui parmi les références françaises, grâce à une approche originale située entre print et webdesign. Après un parcours atypique (Julien a été musicien durant presque 10 ans), cet illustrateur et graphiste freelance s’est rapidement spécialisé dans le travail photographique et réalise aujourd’hui des images graphiques et incisives de grande qualité. En 2010, il a été retenu par Matt Mullenweg, créateur de WordPress, pour la réalisation du design de son blog. Aujourd’hui, Julien Morel travaille essentiellement pour le secteur culturel à travers la communication d’événements ou la sortie d’albums mais aussi la publicité, la communication corporate, ou encore l’illustration éditoriale. »

6- Nicolas André

« Parcours : Nicolas André a su dès son plus jeune âge qu’il deviendrait graphiste. Premiers crayons à 4 ans, premier PC en 1998, il voue très tôt une passion pour les logiciels Flash et Photoshop. Après avoir été découvert au concours de jeunes talents FlashXpress et avoir reçu divers prix pour des concours d’animations, Nicolas est rapidement devenu un artiste multidisciplinaire. Issu de la culture urbaine, du Graff et du Hip Hop, le style de Nicolas André est toujours scénarisé par des compositions précises dans lesquelles il raconte une véritable histoire. Depuis quelques années, il s’adonne à la vidéo, de la réalisation à toutes les formes de post-production en passant par le vj’ing. »

7- Emeric Trahand

« Parcours : Réputé pour la qualité de ses photomontages et de ses compositions colorées surréalistes, Emeric Trahand est aujourd’hui l’un des créatifs les plus influents. Souvent copié, jamais égalé, son travail de textures, de lumières, d’ambiances, son style très « street » et son rapport à la nature en font un artiste unique. Originaire de Saint-Etienne et désormais installé à New York, Emeric travaille pour des marques internationales telles qu’Ubisoft, Honda, Adidas, Nike, Toyota, Swatch, Aquafresh, la Société Générale, Groupama… . Il est membre des deux collectifs les plus réputés au niveau international, à savoir The KDU et Depthcore (http://depthcore.com/) et expose ses créations sur le site AmkaShop. »

8- Adrien Donot

« Parcours : Diplômé entre autres d’un master en création graphique et publicitaire, Adrien Donot se dit à la fois autodidacte et scolaire. Créateur multi-facettes, il combine dans ses créations ses deux passions : la photographie et la création graphique. Quand on lui demande comment il démarre une création, il répond que tout part d’une photo (souvent une femme) ; qu’il se met ensuite devant son ordinateur, met la musique à fond et entre dans son univers pour subtilement mélanger images réelles et éléments graphiques. Graphiste en freelance, Adrien Donot compte parmi ses clients : Nike, Canal+, Schweppes, Sora Lena, Pantène, Lancôme, Maxim’s restaurant… »

La suite dans 1 mois sur Fotolia Collection Ten !

Guillaume Galante pour We Com’in

C’est qui les Créas ?

Découverte aujourd’hui d’un blog très intéressant au nom de « c’est qui les créas?« ,  ce blog interview les créas des plus grandes agences de France. Publicis, BETC, DDB, TBWA, LEG, CLM BBDO BDDP&Fils, Buzzman, Leo Burnett, … Bref vraiment que du lourd ! De longues interviews sur leur parcours scolaire et leurs stages, leur travaux, l’univers et l’ambiance de travail dans les agences,..

A découvrir de toute urgence !

C’est qui les Créas ?

Guillaume Galante pour We Com’in

Interview de Marion – Chef de projet / Consultante RP chez LJCom

Après avoir obtenu son double Master en Communication Hors Média et en Communication Corporate, Marion a choisi de se tourner vers le métier des relations médias.
Forte de diverses expériences en Agence, elle s’est tout d’abord orientée dans la beauté et le bien-être pour, très vite, intégrer l’agence LJCom sur des problématiques de santé.
Depuis plus de 3 ans, elle se consacre à des sociétés savantes, industries pharmaceutiques, syndicats  et autres acteurs santé et travaille à la bonne visibilité médiatique de ses clients, à la valorisation de leur discours et au renforcement de leur image et de leur notoriété.

Principales références :
 Intérêt général
ESOT (Société Européenne de Transplantation d’Organes), AFRAVIH (5ème Conférence Francophone VIH/Sida)
    Industries pharmaceutiques :
Abbott, Boehringer-Ingleheim, Astellas, UCB Pharma, Archimedes Pharma, Sanofi
 Syndicats
SDCA (Syndicat de la Diététique et des Compléments Alimentaires), SFAE (Syndicat Français des Aliments de l’Enfance)
   Bien-être/Nutrition
Salon Oh my Food!, Ysonut (Laboratoire Nutritionnel), Sodilac, Biokinergie, Syndicat de Médecine Manuelle-Ostéopathie

En quoi consiste votre métier ?  Je construit l’image de marque tout en créant une visibilité médiatique.

Quels sont les avantages et inconvénients de votre profession?  Tout d’abord, j’aime le fait d’avoir beaucoup de clients donc de pouvoir traiter plusieurs sujets tous aussi intéressant les uns que les autres. Je ne m’ennuie pas, c’est le principal. Et puis pouvoir voir nos retombées dans la presse est une grande fierté personnelle. Cependant lorsque j’ai de gros listing presse, je doit faire des relances téléphoniques en masse ce qui n’est malheureusement pas très qualitatif alors que les plus petits listing permettent des relances optimales et qualitatives. Cela permet de nouer des liens avec les journalistes.

Pourquoi avoir choisi cette entreprise ?  Pour plusieurs raisons. C’est une entreprise de 15 employés, certes « petite » mais ont est suffisamment nombreux pour échanger des rapports humains. Et puis c’est vraiment une structure sympa, à taille humaine où tout le monde s’entend bien, est acceuillant et travail en collaboration. Pour finir, il faut avouer que j’ai un bon salaire, ce qui n’est pas négligeable vu la conjoncture économique actuelle.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui voudrait s’orienter vers cette profession ?  Actuellement il faut surtout pouvoir maîtriser tout se qui est nouvelles technologies et médias sociaux. C’est tout simplement et logiquement l’avenir des RP et la médiatisation passera par ce canal en priorité dans un futur proche.

%d blogueurs aiment cette page :