Paris Photo 2014 – Tout ce que vous avez peut être raté

74ff307f-7c8e-44c9-a3c6-efdd009537bc

PARIS PHOTO 2014
13 AU 16 NOVEMBRE AU GRAND PALAIS
143 GALERIES DONT 34 NOUVELLES PARTICIPANTES
35 PAYS REPRESENTESSuccès marchand, public et critique pour la 18ème édition de Paris Photo qui confirme ainsi sa place de première foire mondiale dédiée à la photographie.
Paris Photo et son directeur, Julien Frydman, dédient cette édition à Lucien Clergue, co-fondateur des Rencontres d’Arles.Paris Photo 2014 a comptabilisé 59 825 entrées en 5 jours au Grand Palais.
Paris Photo a été inaugurée le mercredi 12 novembre par Fleur Pellerin, Ministre de la culture et de la communication.Pour cette édition focus sur la Galerie Thaddaeus Ropac qui participait au salon pour la première fois cette année et les habitués de la foire avec la Galerie Suzanne Tarasiève et la Galerie des Filles du Calvaire

Au total, plus de 200 photographes étaient présents, notamment pour des signatures dont Erwin Olaf, Martin Parr, Mona Kuhn et les jeunes talents Mazaccio & Drawilal.

Prix du livre photographique Paris Photo-Fondation Aperture
Hidden Islam de Nicoló Degiorgis

Grâce à Quentin Bajac, conservateur en chef de la photographie au Museum of Modern Art assurait le commissariat de l’exposition des acquisitions du célèbre musée New Yorkais, permettant d’avoir un aperçu de la collection de photographies internationales.

La jeune scène de la photographie était soutenue par les partenaires de Paris Photo avec SFR jeune talents,BMW et Leica.

Pour sa chronique Solenne a rencontré Laurent Abadjian, rédacteur en chef photo de Télérama, afin d’avoir le point vue d’un spécialiste pour se repérer dans l’édition 2014 de Paris Photo. 

Avec les interviews de :
Julien Frydman – Directeur Paris Photo
Bénédicte Burrus – Directrice Galerie Thaddaeus Ropac
Suzanne Tarasiève – Galerie Suzanne Tarasiève
Christine Ollier – Directrice Artistique Galerie Les Filles du Calvaire
Nicolo Degiorgis – Lauréats 2014 First Photobook
Mona Kuhn – Photographe
Oriane Bonifassi – Responsable SFR Jeunes Talents Paris Photo
Mazaccio & Drawilal – Photographes
Gaëlle Gouinguené – Chargée de communication Leica France
Maryse Bataillard – responsable mécénat BMW
Laurent Abadjan – Rédacteur en chef photo Télérama

Retrouvez la visite virtuelle de Paris Photo grâce à Sisso : PARIS PHOTO 2014

La foire Paris Photo venant clore le Mois de la Photo dans la capitale, c’est l’occasion de (re)découvrir des expositions dédiées à la pratique. Dans la nouvelle rubrique « L’AGENDA TCQVAR » découvrez cette semaine :
De la Galerie SEE Studio à la MEP, en passant par le Centre Pompidou, les trois expositions que nous avons retenues incitent à dépasser le premier contact à l’image pour y retrouver toute sa poésie et sa diversité. 

Michel Frizot présente 170 photos singulières d’anonymes du siècle dernier. L’exposition propose de décortiquer ce qui « fait énigme » dans le fait photographique à travers cette collection particulière.

L’inauguration d’un espace permanent dédié à la photographie au Centre Pompidou est l’occasion de découvrir l’œuvre de Jacques-André Boiffard, figure singulière membre du surréalisme.

Publicités

Nouvelle campagne de pub – Peugeot 508‏

Fort des succès commerciaux de ses derniers modèles (2008, 308, etc.), Peugeot lance, à la rentrée, la nouvelle Peugeot 508 avec une campagne publicitaire signée BETC qui renoue avec les plus grandes réalisations de la marque datant du début des années 2000.

 


Le film « Western », réalisé par Wilfrid Brimo et produit par Wanda, rappelle en effet le mythique spot 607 « Féline » et impressionne d’emblée par le parti-pris de l’avoir tourné intégralement en noir et blanc. Il met en scène des Peugeot 508 guettant la construction d’une route nouvelle dans une atmosphère pesante, n’attendant qu’une chose : que la route soit terminée pour pouvoir enfin prendre possession de ce nouveau territoire qui s’offre à elles.

Sortie le 10 septembre

Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : BETC

« Osez quelque chose de différent » ! avec NESTEA

NESTEA, la célèbre marque de thé glacé, a décidé de lancer cette année une tournée d’été  « Osez quelque chose de différent ». La boisson souhaite aller à la rencontre des consommateurs et a donc décidé de frapper fort avec un dispositif de communication innovant et ludique : une tournée événementielle, une plateforme digitale, une campagne de publicité et des animations en point de vente.

Le thé glacé est une catégorie  qui a le vent en poupe avec une croissance de +10% depuis le début de l’année. NESTEA contribue fortement à cette croissance en recrutant 567.000 nouveaux foyers acheteurs et en augmentant sa part de marché de +2.2pts par rapport à  2013. NESTEA, qui possède une forte notoriété de marque (83% des consommateurs connaissent NESTEA) a décidé de revenir en force sur le devant de la scène à l’approche de l’été, période clé de consommation de boissons fraîches.

GetInline

Le summer tour « Osez quelque chose de différent »

Pour la première fois, NESTEA lance sa tournée d’été « Osez quelque chose de différent ». Ce grand dispositif se déploie dans tout l’Hexagone du 25 juin au 24 août. La marque installe un espace d’expérience de près de 180m2 avec une patinoire synthétique et une « cool zone » avec différentes animations (photocall, bornes numériques, arche de brumisation et  dégustation de NESTEA).

Sur les 35 dates de la tournée, NESTEA va animer les plages et les centres villes et attend près de 600 000 personnes sur site. La marque fera découvrir ou-redécouvrir son délicieux et rafraîchissant parfum NESTEA saveur pêche blanche avec -30% de sucres et de calories par rapport à la moyenne des boissons sucrées aux extraits de thé.

La plateforme Osezvosenvies.fr

En partenariat avec Webedia, NESTEA lance un dispositif digital original et inédit avec sa signature « Osez quelque chose de différent » en lançant une plateforme dédiée qui encourage les internautes à venir créer la liste de leurs envies.  Le concept, sur  le modèle des « bucket list », propose à tous de publier la liste de ses envies sur les réseaux sociaux et de récolter le plus de votes possible. La marque aidera chaque mois à la réalisation des 10 envies les plus plébiscitées.

Au plus près des consommateurs

En GMS, NESTEA a prévu une activation importante avec plusieurs animations : hôtesses, dégustations dans près de 400 points de vente. Sur ces activations, NESTEA prévoit  de faire découvrir ses différentes recettes : pêche blanche, citron et tropical.  Enfin, la marque a décidé de tout mettre en œuvre à l’approche de l’été avec une nouvelle identité visuelle.

GetInline

Une campagne de pub « Osez quelque chose de différent »

Pour appuyer son grand dispositif de communication, NESTEA sera également présent en télévision avec son spot décalé « Osez quelque chose de différent » à partir du mois de mai.

 

Retrouvez la tournée NESTEA « Osez quelque chose de différent » pour son lancement à Paris

Informations Pratiques

Quand ? Les 25 et 26 juin de 12h à 19h

Où ? La Villette

Place de la fontaine aux lions, 75 009 PARIS

Comment venir ? Porte de Pantin (métro 5, Tram 3b)

Événement gratuit et ouvert à tous

Rendez-vous sur le site : www.osezvosenvies.fr

 

Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : Havas Sport & Entertainment et Coca Cola France

Orangina Miss O! lance la canette antifoot

Voici la première canette qui permet d’éteindre n’importe quel match de foot à la télévision !

ORANGINA MISSO ! — CANETTE ANTIFOOT - PHOTO

ORANGINA MISSO! - CANETTE ANTIFOOT - KEYVISUAL

 

Vous aussi tentez de gagner une canette antifoot sur les pages Twitter et Facebook Orangina !

Capture d’écran 2014-06-16 à 21.16.29

Source : Bureau de presse Pascale Venot et Fred et Farid Group

Pauline  Laggoun pour We Com’in

Take Me Out et Tmode s’associent au Carreau du Temple les 14 & 15 juin et présentent Skate Me Out

Capture d’écran 2014-06-09 à 10.52.31
SKATE ME OUT soutient la jeune création et permet de rencontrer le public grâce à un rendez-vous original en plein cœur du marais.
Skate Me Out invite à découvrir des artistes et créateurs et vivre de nouvelles expériences : happenings, concerts, djs, fooding, le temps d’un week-end plein de surprises. Cette édition mettra à l’honneur la culture du skate : skate park & expos autour du skateboard, initiation indoor et outdoor, ateliers enfants…

Capture d’écran 2014-06-09 à 10.52.27

PROGRAMMATION :

120 CRÉATEURS :

MODE : ATELIER AMELOT, AMANDA LOVE VINTAGE, JULE ET LILY, FLORENCE  VIALE, LES PETITES YAYA, WILD FACE, OLYMPE, GOSSE DE PARIS, MANEGE A  TROIS, EWKA, MAMAMUSHI…

BIJOUX : CAMILLE ROUSSELLE, L’ATELIER D’OLIVIA, OSCAR BIJOUX, TOUCAN  BLEU, CHRISTIAN GAUTIER, HELENE PE, AIME, MADE IN LOVE, KATHLEEN BELLONDE…

ACCESSOIRES : BOLLYWOOD BAZZAR, LES PETITES MAINS, STARCAP, EQUAL FOR ALL, LA BAITA…

DÉCO FUN : DCER TATOO, TROISIEME MAIN TATOO…

Adresse : 

Carreau du Temple 2 rue Eugène Spuller 75003 Paris

Métro Temple / République De Midi à 22h00


Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : Eux Dans la Presse

Vent de fraîcheur sur l’apéritif : 51 continue d’innover

Capture d’écran 2014-05-28 à 13.39.44

Après le succès de 51 Rosé, la marque poursuit son travail de modernisation avec le lancement de 51 Glacial et de son édition limitée interactive Pastis 51. Des innovations qui font renaître avec style un classique de l’apéritif à la française.

 

Shoot4Capture d’écran 2014-05-28 à 13.42.15

Alliant la fraîcheur de l’anis aux extraits naturels de fruits rouges, 51 Rosé qui titre à 35° propose une expérience de dégustation qui a su renouveler les codes. Classée meilleure innovation spiritueux en 2013 par Nielsen, 51 Rosé a su à la fois ouvrir l’anis à une nouvelle clientèle, 25-35 ans, plus féminine, et nourrir la fidélité des consommateurs traditionnels qui y trouvent un produit complémentaire au célèbre petit jaune pour varier les occasions. En une saison, plus de 160 000 foyers acheteurs* ont déjà acheté 51 Rosé (dont la moitié n’achetait pas la marque et 40% n’achetait pas d’anis) et 300 000 litres** ont été vendus.

Conçu et fabriqué à Marseille, 51 Rosé est un produit Made in France. Implantée depuis 1968 dans la ville originelle du célèbre Pastis, l’usine de Pernod, spécialement dédiée à l’anis, a su ainsi capitaliser sur tout son savoir-faire local pour moderniser une figure de l’apéritif à la française.

Capture d’écran 2014-05-28 à 13.43.04

Fort du succès de 51 Rosé, la marque innove avec un nouveau produit : 51 Glacial, où la fraîcheur de l’anis s’allie à un bouquet de menthe et de plantes.

Transparent à l’état pur, il se trouble au contact de l’eau et révèle un blanc polaire. Sa formule, placée sous le signe de la fraîcheur, est plus légère en anis et sans réglisse. A déguster en piscine, avec beaucoup d’eau et une cascade de glaçons.

Capture d’écran 2014-05-28 à 13.43.07

Le Pastis 51 classique n’est pas en reste en matière d’innovation. Le célèbre apéritif s’offre pour l’été 2014 une édition limitée avec une application idéale pour apprendre à réaliser un 51 Piscine parfait.

Un QR code placé directement sur la bouteille permettra de télécharger l’application «Glaçons».

L’application une fois ouverte, les consommateurs pourront viser, via le smartphone, le logo de la bouteille 51 et verront apparaître un verre Piscine en réalité augmentée.

 

Pour plus d’informations : http://www.51.fr

Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : Agence Marie-Antoinette

Fotolia / collection Ten saison 3 : Le corps « sain », religion des temps modernes… par Lucia Giacani et Mateusz Chmura‏

GetInline

Pour la saison 3 de TEN, Fotolia exploite un tout nouveau concept : les 10 artistes qui composent traditionnellement les saisons TEN sont répartis en 5 binômes, constitués d’un photographe et d’un graphiste à la renommée internationale.

Ces deux artistes aux univers, à la culture, et parfois même à la langue, différentes, travaillent de pair autour d’une création commune sur leur vision du futur.

La photographe italienne Lucia Giacani, et le graphiste polonais Mateusz Chmura alias MatCloud constituent le second binôme. Leur création, « Clean inside », sera téléchargeable gratuitement au format PSD pendant 24h, le vendredi 9 mai sur www.tenbyfotolia.com

GetInline

« Clean inside », une œuvre qui dénonce la dictature du corps sain 

« Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour avoir un corps sain ? »… Tel est le fil rouge de cette création commune, intitulée « Clean inside ». 

Selon les artistes, dans un monde où médias, médecins et politiques dictent notre quotidien, le mode de vie « sain » est devenu la nouvelle religion et les messages de santé publique sont martelés comme des principes de vie.

« La confession et la prière sont remplacées par des détoxifications et des régimes. Le tout au nom d’un lavage de notre corps qui le débarrassera de l’influence d’un environnement pollué », précise MatCloud.

« Maintenant, nous vivons dans un monde où même nos intérieurs sont soumis au jugement d’autrui », ajoute la photographe italienne.

Cette course à la propreté « interne », vers une aseptisation totale de notre être, est représentée ici par les organes totalement nettoyés présentés aux yeux de tous. « Dans une culture où l’on est ce que l’on mange ou ingère, le protagoniste de notre œuvre souffre, comme un martyr, tout en montrant ses organes parfaitement propres au monde, comme un badge ou une médaille de piété, comme un Sacré-Cœur », nous dit Lucia.

Pour arriver à cette image qui donne une impression de papier glacé, MatCloud a beaucoup utilisé le système de superpositions de textures : « j’aime donner à mes créations un aspect argentique, j’ajoute donc un filtre créant un flou de l’objectif, je crée une aberration chromatique par superposition de chaines graphiques RGB sur Photoshop. J’ajoute aussi de la poussière sur la texture de l’objectif et la couche supérieure ».

Des talents parfaitement complémentaires

Ces deux artistes, issus de deux pays différents, ne parlaient pas la même langue. « La communication, par définition, aurait pu être difficile dès le début, nous confie Matcloud. Cependant, on s’est rendus compte qu’on a tous les deux étudié le Design Industriel. Nous avons donc trouvé un terrain commun auquel se référer rapidement… Et il s’est avéré qu’on s’est très bien entendus ». Pour Lucia, cet évènement artistique a été l’opportunité de trouver la bonne personne pour aller au bout de ses projets : « Lorsque j’ai été invitée à rejoindre la collection TEN, j’avais déjà un projet en tête, mais il a été mis en stand-by car j’ai réalisé que j’avais besoin d’un artiste 3D. TEN m’a offert l’occasion parfaite au moment parfait ».

Cette différence culturelle s’est avérée être une véritable force dans ce projet. Selon l’artiste polonais, cet échange d’expériences et de techniques autour d’un projet commun permet d’ « atteindre un niveau de créativité complètement différent. Ça peut être extrêmement inspirant ».

Une chose est sûre, cette première collaboration ne sera pas la dernière. « A travers ce projet, Lucia et moi avons eu d’autres idées que nous souhaiterions développer dans le futur et nous avons hâte de nous y mettre », conclut MatCloud.

A la rencontre des artistes

Pour pouvoir suivre le cheminement artistique des deux artistes – depuis leur rencontre jusqu’à leur œuvre finale – une vidéo making-off sera disponible le 9 mai sur www.tenbyfotolia.com ainsi que sur la chaîne YouTube officielle de TEN : http://www.youtube.com/tencollection

Voici la vidéo Teaser

Le fichier PSD de « Clean inside » – avec l’ensemble des calques, filtres, réglages et ressources utilisés, dont la photographie de Lucia Giacani et les images Fotolia – sera téléchargeable gratuitement le 9 mai sur www.tenbyfotolia.com. La photographie utilisée pour la réalisation de l’œuvre, ainsi que dix autres prises de vue du shooting seront proposées à la vente sur le site Fotolia : www.fotolia.fr

Pauline Laggoun pour We Com’in

Source : Fargo et Fotolia

%d blogueurs aiment cette page :